Publié le Laisser un commentaire

4000€ de dons pour lire aux seniors en Ehpad

Élèves du Collège Anne Franck à Lambersart - Photo La Voix du Nord

En manque de bonnes nouvelles ? Les élèves du collège Anne Frank de Lambersart(59) ont récolté plus de 4000€ pour aider l’association Lis avec Moi à multiplier ses lectures en EHPAD. Ça fait plaisir, non ?

Delphine Sauvage, avec toute l’équipe de Libre comme Lire, s’est appuyée sur sa double casquette de présidente et de professeur de Lettres en collège pour imaginer et mettre en œuvre, dans son établissement d’exercice d’abord, une opération de sensibilisation et d’engagement des élèves au profit du partage de la lecture. Sensibilisation des élèves, choix d’une action à soutenir, vente de cases de tombola et finalement, jeudi dernier un chèque de 4119€ a été remis à Isabelle Sagnet, directrice de Lis avec Moi. C’est depuis sa position d’initiatrice et d’observatrice privilégiée que Delphine nous parle de cette aventure et des enseignements qu’elle en tire.

Lire le récit de Delphine sur l’opération

Mettre en place une opération similaire dans un établissement scolaire

Le récit de Delphine Sauvage, Présidente de Libre comme Lire

Delphine Sauvage, Présidence de Libre comme Lire

«Les profs ont à cœur de transmettre des valeurs»

Embarquer tout un collège dans une opération de solidarité, avec tout ce que ça suppose de gestion, d’organisation, de travail supplémentaire, dans un contexte de crise sanitaire, avec son lot de fatigue et de désorganisation, et en plus au profit d’une cause – la lecture –  qui parait si peu évidente ou urgente… beaucoup n’y croyaient pas ! 

Et pourtant, il n’a pas été difficile de convaincre la principale, puis tous les collègues, de se lancer dans l’aventure. Et dans chacune des deux-neuf classes du collège un enseignant a mené une réflexion sur les enjeux de la lecture, et s’est colleté le travail fastidieux de gestion des planches de tombola… avec le sourire !

Parce que – cette aventure le montre une fois de plus – les enseignants ont des valeurs, et que pour les transmettre, ils sont prêts à bien des efforts !

«L’exercice citoyen passionne les élèves»

Pour choisir l’action que le collège allait soutenir, le Conseiller Principal d’Éducation et moi avons fait appel aux délégués du Conseil de Vie Collégienne. Une quinzaine d’élèves, réunis trois heures pour découvrir le principe des Grandes Causes Nationales, réfléchir aux enjeux de la lecture et découvrir l’empêchement de lire mais aussi, dans le même temps, le travail des associations qui le combattent. Trois heures pendant lesquelles les élèves ont réfléchi, débattu, tranché et cherché à convaincre leurs camarades des autres classes par l’intermédiaire de petites vidéos. L’occasion de quelques belles expériences citoyennes aussi.

«Qui, d’après vous, sont, aujourd’hui en France, les personnes qui n’ont pas accès à la lecture ? Les élèves avaient pensé à presque tous les empêchés de lire, mais pas aux personnes très âgées…»

Ainsi, quand je leur avais demandé « Qui, d’après vous, sont, aujourd’hui en France, les personnes qui n’ont pas accès à la lecture ? », les élèves avaient pensé à presque tous les empêchés de lire, mais pas aux personnes très âgées… et c’est justement la lecture en EHPAD qu’ils ont voulu finalement défendre. J’y vois une preuve de grande ouverture d’esprit, d’une réelle prise de conscience.

Pour autant, certains élèves auraient préféré soutenir un travail en direction des personnes d’origine étrangère, ou malentendantes. Il a fallu débattre, avancer des arguments, écouter ceux des autres, et finalement non seulement accepter la décision collective, mais encore la porter, quand bien même elle ne correspondait pas à son propre choix. Et je dois dire que j’ai été particulièrement satisfaite de voir Timothée, un de mes élèves, qui avait ardemment défendu une autre association, assister avec enthousiasme à la cérémonie de remise de chèque à Lis avec Moi.

L’intelligence, la générosité, le sens du bien commun des élèves en remontreraient à plus d’un !

«Le rapport à la lecture mérite d’être réinterrogé à l’école, et peut-être réenchanté»

Dans chaque classe, on a discuté des bienfaits de la lecture, des obstacles qui naissent de sa non-maitrise, de ce à côté de quoi on passe quand on n’y a pas accès. C’était vraiment intéressant.

La lecture, à l’école, est partout. C’est quelque chose qui est là, qui va de soi, qu’on n’interroge même plus. Une sorte de fausse évidence. Il faut lire. On lit. C’est comme ça. La lecture à l’école est un objet de travail, de maitrise technique. C’est aussi un support d’apprentissage, dans toutes les disciplines. Un passage obligé, parfois synonyme de corvée ou de difficulté. En rappelant que tout le monde n’a pas accès à la lecture, on en refait une ressource précieuse, une chance.

«Travailler avec une association apporte un souffle nouveau»

Bien entendu, l’association Lis avec Moi a tenu à participer à ce travail sur la lecture dans notre collège, et Anne-Sophie Rouanet, lectrice-formatrice, a accompagné des élèves de sixième un peu fragiles en lecture, ainsi que des élèves du Conseil de Vie Collégienne volontaires, à la préparation puis la lecture de textes à des résidents de l’EHPAD voisin. Une très belle expérience (citée dans la Voix du Nord, le grand quotidien des Hauts de France), exigeante, mais riche d’échanges, de fierté, qui va se poursuivre l’an prochain puisque toutes les parties prenantes, collège, EHPAD, association, en redemandent !

«La lecture, un trésor à partager»

Finalement, ce que nous avons expérimenté, avec ce premier collège, c’est bien que la lecture est un trésor. Un trésor qui nous a grandis et qu’on a eu plaisir à partager. Au sein de notre collège, avec les personnes âgées voisines, avec Lis avec Moi.

Un trésor que nous vous invitons à votre tour à faire redécouvrir à vos élèves, dans vos établissements (découvrez comment), avec d’autres associations et d’autres publics bénéficiaires. Pour toujours plus de partage. Et, bientôt, d’autres bonnes nouvelles !

En savoir plus sur l’opération Trésor à partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.