Publié le Laisser un commentaire

Apprendre à Lire pour Vivre : une évidence pour Libre comme Lire

Que la lecture soit une compensante indispensable d’une vie pleinement vécue, c’est une évidence pour Libre comme Lire. C’est pourquoi, nous sommes très heureux d’accueillir cette nouvelle association au nom si évocateur : Lire pour Vivre.

Lire pour Vivre est notre première association d’alphabétisation. De quoi s’agit-il ? Anne-Marie Damiens, une de nos amies engagées de longue date dans ce travail, nous l’explique.

” Enseigner le français (aux migrants et immigrés de plus longue date, aux illettrés), c’est lutter contre les discriminations et œuvrer en faveur de l’égalité des chances auprès de personnes qui souhaitent s’engager dans la vie et faire partie de la société, c’est donner les clés d’accès aux bases linguistique, administrative, culturelle et sociales françaises à des publics en grande difficulté.

Jour après jour des associations s’engagent et travaillent pour aider les migrants et les immigrés de plus longue date, mais aussi les français qui ne possèdent pas les clés de leur langue maternelle. 

Par le biais de l’apprentissage de la langue, elles leur apprennent à résoudre les problèmes de la vie quotidienne : trouver un travail, un logement, devenir autonomes dans leurs démarches administratives, leur vie professionnelle, leur quotidien… 

Mais ces associations donnent plus que les bases indispensables du français pour une intégration citoyenne !

Jour après jour, salariés et bénévoles se dévouent et donnent de leur temps sans compter, animés par la joie d’être à la disposition d’une cause utile.

Quand on a fui la guerre, la dictature, la famine, quand on vit dans la pauvreté et l’ignorance, les cours de français, c’est plus que de simples cours. Ce sont des moments de solidarité, de pratique qui permettent de se débrouiller, de se sentir mieux, d’avancer, c’est aussi le moyen de communiquer, de se faire des amis, se sentir comme les autres…

Parce que sans parler, lire et écrire la langue du pays dans lequel on vit, il est impossible de se sentir intégré : comment se construire puis s’intégrer sans cet outil fondamental qu’est la langue ? “

Découvrir l’association Lire pour Vivre – Découvrir le projet de Libre comme Lire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *