Publié le Un commentaire

Avec LA CLÉ, la lecture ouvre les portes de l’insertion sociale.

Une nouvelle association a rejoint Libre comme Lire ! LA CLÉ offre à 600 personnes, enfants, jeunes et adultes, françaises et étrangères,  une formation individuelle et gratuite aux savoirs de base dont dépendent leur intégration et leur insertion sociale : parler français, le lire, l’écrire, réussir sa scolarité.  Libre comme Lire vous propose de découvrir cette association foisonnante, et de soutenir cinq de ses projets.

Une activité foisonnante

Aller au siège de LA CLÉ, à Lille, c’est comme entrer dans une ruche : ça déborde d’activité, et c’est soumis à une organisation efficace ! Chaque espace est occupé. Sur la droite, les bureaux des salariés, dans la pièce du fond, les bibliothèques, à gauche une grande salle pour les ateliers collectifs, et aux étages, différentes petites pièces pour les cours particuliers. Pour vous orienter, des plannings, des panneaux indicateurs, et le sourire de la personne de l’accueil. Partout, des livres : des manuels scolaires, des méthodes d’apprentissage du français, des albums… Et puis, comme ça ne suffit pas, LA CLÉ accueille aussi ses bénéficiaires dans d’autres locaux, à Roubaix, à Tourcoing…
C’est qu’il en faut des espaces pour accueillir 600 apprenants, et presque autant de bénévoles ! C’est qu’il en faut de l’organisation pour proposer à chacun un accompagnement sur mesure, passant par des cours individuels et des ateliers collectifs !

Regardons-y d’un peu plus près : ici, un collégien, adressé à l’association par son collège, revient sur sa leçon d’histoire avec le bénévole qu’il retrouve chaque semaine ; là, des mamans expérimentent le plaisir et l’intérêt de lire à leurs tout-petits, accompagnées par une bénévole formée à Lis avec Moi ; là, un groupe d’adultes allophones découvre les épreuves qui les attendront, dans quelques mois, lorsqu’ils passeront le diplôme qui témoignera de leurs premiers degrés de maitrise de la langue française ; en coulisses, une formatrice enrichit le site internet de ressources à destination des bénévoles-formateurs…

De belles histoires

Depuis trente-six qu’existe LA CLÉ, l’organisation est bien huilée. Pour autant, tout est souple, et, de cours individuel en atelier collectif, de séances de lectures en passation d’examens, ce sont des parcours toujours singuliers que tracent les personnes accompagnées par l’association, grâce à une attention particulière à chacun. Des histoires chaque fois différentes, que chaque personne écrit elle-même, mais pas toute seule. Des histoires où l’on retrouve beaucoup de pauvreté, d’isolement ou de sentiment d’incompétence, mais aussi de volonté, de solidarité, et d’obstination. Des histoires de conquête, de défis, de revanche. Des histoires qui commencent presque toujours mal et finissent presque toujours bien.

Une association exemplaire

Rien d’extrêmement original dans tout cela ? Finalement, on retrouve là pas mal de choses que l’on pourrait dire aussi à propos d’autres associations de prévention de l’illettrisme ou de lutte contre l’analphabétisme ? Sans doute ! C’est peut-être ce que cette présentation de LA CLÉ a voulu montrer : un fonctionnement exemplaire. Une bonne illustration de ce qui peut produire des réussites partagées. Avec des ingrédients essentiels : des accompagnements individuels mais aussi la possibilité de s’appuyer sur des groupes, le partenariat noué avec les autres institutions qui accueillent les bénéficiaires, le soutien à la parentalité, l’accueil inconditionnel, la formation des bénévoles, le dialogue entre associations, et, au centre de toutes les activités : le livre et la lecture.

Des ingrédients qu’on espère retrouver, encore et encore, dans plein d’associations, partout en France. Parce que les besoins sont immenses d’accueillir, d’accompagner, d’aider à s’insérer et vivre pleinement. Nous avons tous à y gagner.

Découvrir LA CLÉ sur Libre comme Lire
(re)découvrir Libre comme Lire

Une réflexion au sujet de « Avec LA CLÉ, la lecture ouvre les portes de l’insertion sociale. »

  1. Bravo pour celle belle initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.